• Image menu accueil

Les bienfaits de L’ALOES ou ALOÉ VERA

Depuis au moins 5000 ans, à des époques différentes et dans des régions du monde fort éloignées les unes des autres, l’homme a toujours utilisé l’aloès pour prévenir ou soigner nombre de ses maux. En effet, maintes preuves archéologiques et historiques témoignent de ses multiples et identiques usages médicinaux dans toutes les grandes civilisations sans aucune exception : sumérienne, chinoise, mésopotamienne, égyptienne, arabe, indienne, gréco-romaine, africaine, amérindienne et européenne.

Lire la suite...

Thé vert et Kombucha

Au commencement était le thé «vert». Dans toutes les questions que nous pose l’histoire du thé, une chose est certaine : pendant des millénaires, on a bu seulement le « thé vert », c’est à dire non fermenté. Les effets thérapeutiques du thé décrits dans la littérature chinoise et japonaise se réfèrent toujours au thé vert non fermenté.
Les Chinois ont tout d’abord bu le thé pour des raisons de santé, on le considérait comme remède thérapeutique et les livres de médecine chinois les plus anciens en parlaient. En Europe aussi, le thé est d’abord apparu en pharmacie.
Le Kombucha n'est pas une nouveauté. Depuis des siècles, le champignon Kombucha jouit d'une grande popularité en tant que moyen thérapeutique populaire et domestique.
Jusqu'à la deuxième guerre mondiale, le Kombucha était présent dans presque tous les ménages.

Lire la suite...

Soutenir notre système immunitaire

Soutenir notre système immunitaire est probablement la chose la plus importante à faire, surtout dans les périodes hivernales et lorsqu’on quitte l’hiver pour entrer dans le printemps. Cela est valable aussi chaque fois que l’on quitte une saison pour entrer dans la suivante. Notre organisme est très fatigué et demande de l’attention.
Il faut impérativement penser à soutenir son système immunitaire et miser sur les pouvoirs autorégulateurs de l’organisme. Celui-ci, pour rester en vie, doit s’adapter aux conditions de la vie, en un mot, il doit évoluer. S’il venait à lâcher prise, il serait en réel danger. Mais il ne faut pas oublier que le système immunitaire fonctionne en étroite relation avec le système nerveux et le système endocrinien.

Lire la suite...

Les vitamines

L’organisme ne peut pas fabriquer la plupart des vitamines qui doivent donc être apportées par l’alimentation. Il arrive souvent qu’il soit privé de l’une ou l’autre des vitamines, et cela crée un déséquilibre, que l’on appelle « carence ».
Les vitamines sont donc indispensables à la croissance, à la reproduction et au bon fonctionnement de tous les organes du corps. Les vitamines sont la vie.
Certaines d’entre elles ne peuvent pas être stockées par l’organisme, c’est pourquoi il faut consommer chaque jour une alimentation variée pouvant apporter à l’organisme tout ce dont il a besoin.

Lire la suite...

Le squelette, les os et les articulations

Notre squelette composé d’os est une charpente rigide que des muscles entourent créant une structure de protection pour tous les organes internes. Comme toutes les cellules, celles des os se détériorent, puis se régénèrent sans cesse, ceci pour autant que l’individu soit actif. L’exercice physique comme par exemple la marche douce et le soleil permettent d’augmenter la résistance et la densité de notre ossature.

Lire la suite...

Etre belle

Depuis le début des temps, et dans presque toutes les périodes de l’humanité, la beauté a toujours été recherchée et la tradition orale n’a pas oublié pour sa part, de raconter comment on pouvait, alors que l’argent n’existait pratiquement pas au sein des peuples montagnards, rester belle, soigner ses cheveux, ou éclaircir son tient.

Une attention toute particulière était portée aux soins des cheveux qui étaient, et qui sont encore, considérés comme la parure de la femme et des hommes bien évidemment.
A chaque moment de la vie, les montagnards s’employaient à fortifier leur chevelure.
Dans le Pays d’Evolène, dès le printemps venu, les femmes allaient, dans la forêt à la recherche, de leur bouleau (Betula sp).

Lire la suite...

Les hommes et les plantes médicinales

Depuis la nuit des temps, les hommes apprécient les vertus apaisantes et analgésiques des plantes. Aujourd’hui encore, les deux tiers de la pharmacopée ont recours à leurs propriétés curatives. A travers les siècles, les traditions humaines ont su développer la connaissance et l’utilisation des plantes médicinales. Si certaines pratiques médicales paraissent étranges et relèvent de la magie, d’autres au contraire semblent plus fondées, plus efficaces. Pourtant toutes ont un objectif de vaincre la souffrance et d’améliorer la santé des hommes.

Le lin (Linum usitatissimum) par exemple, procurait aux peuples qui le cultivaient de l’huile pour la cuisine, du combustible, un baume pour la peau ainsi que des fibres pour fabriquer des étoffes. Il était également utilisé pour soigner les bronchites, rhumes, furoncles ou des problèmes digestifs.
Etant donné ses qualités curatives, il n’est pas étonnant que les civilisations traditionnelles lui attribuaient des propriétés magiques, ainsi qu’à de nombreuses autres plantes. Durant des milliers d’années, on a cueilli des plantes pour leurs pouvoirs magiques plutôt que pour leurs vertus thérapeutiques.

Lire la suite...

Visites

Aujourd'hui63
Hier69
Cette semaine562
Ce mois2138
Total311407

24 septembre 2017

Lettre d'infos

Inscrivez-vous pour être tenus au courant de nos activités!

Contact & plus...

Case Postale 67,
1983 Evolène, Valais, CH
Tél: +41 27 283 23 03
Envoyer un message: ici
Commande d'ouvrages: ici